• Rejoignez la communauté des 60 000 ingénieurs Polytech
    Atout N°1
  • Développez vos talents : créer, manager, communiquer, s’ouvrir au monde...
    Atout N°2
  • Etudiez au-delà des frontières Polytech Abroad...
    Atout N°3
  • Faites le choix d’une formation professionnalisante
    Atout N°4
  • Partez à la conquête d’un Nouveau Monde : l’Auvergne
    Atout N°5

Présentation générale

Créé en 1969, Polytech Clermont-Ferrand (ex-CUST) est l’une des plus anciennes formations universitaires d’ingénieurs en France. Ecole d’ingénieurs interne de l’Université Clermont Auvergne, Polytech Clermont-Ferrand est membre fondateur du Réseau Polytech et inscrit son développement dans ce cadre tant sur le plan local que national et international.

Chiffres clés

  • 1000 élèves-ingénieurs et apprentis-ingénieurs
  • 6000 ingénieurs diplômés
  • 6 diplômes d’ingénieurs
  • 80 enseignants-chercheurs
  • 15% de la formation assurée par près de 150 intervenants industriels
  • 10 laboratoires de recherche associés
  • 2 plate-formes d’innovation et de transfert technologique

Une organisation simple et opérationnelle

Polytech Clermont-Ferrand est à la fois école polytechnique de l’Université Clermont Auvergne et école membre du Réseau Polytech.

Le Conseil de l’école définit la politique. Il est réuni 3 ou 4 fois par an. Sa composition comprend des représentants du monde industriel, enseignants de l’école, des personnels administratifs et techniques et des élèves. Le Conseil intervient sur les grandes orientations de l’école, sur l’organisation des études et le contrôle des connaissances. Il est informé sur les activités de recherche et de transfert de technologie. Il élit le Directeur et désigne le Directeur adjoint et le Directeur des études. Il vote le budget et est informé de son exécution. Il établit et modifie, le cas échéant les règlements intérieurs. Il s’informe et délibère sur toutes les évolutions stratégiques concernant l’école et le site universitaire dans son contexte local et national.

Le Conseil de Direction comprend le Directeur, le Directeur adjoint, le Directeur des études, le responsable administratif, le responsable technique et le responsable de la communication. Il assiste le directeur dans l’exercice des ses fonctions. Il prépare les réunions de bureau. Il est réuni 2 fois par mois.

Le Bureau est composé des membres du conseil de direction et des responsables de département et de la structure transversale ressources. Il est présidé par le Directeur et est réuni 2 fois par mois pendant la période universitaire. C’est le véritable organe exécutif de l’école qui assure la coordination entre les départements. Toutes les orientations stratégiques y sont discutées. Toutes les réunions font l’objet de comptes rendus qui sont diffusés sur le web interne.

Les conseils de département réunissent l’ensemble des enseignants du département. Ils sont présidés par les responsables de département. Les conseils de départements coordonnent les tâches et les actions, organisent les enseignements et discutent les orientations stratégiques des spécialités.

Le Conseil de perfectionnement est une instance transversale de l’école à laquelle participent des industriels, des représentants du monde économique, les enseignants et des élèves qui évalue la pertinence globale des formations de l’école avec la mission d’anticiper les évolutions en termes de débouchés et de recommander des directions de travail.

Répondre aux besoins des entreprises

En délivrant cinq diplômes différents par la voie de la formation initiale et continue, « Génie Biologique », « Génie Civil », « Génie Electrique », « Génie Mathématique et Modélisation », « Génie Physique » et un diplôme par la voie de l’apprentissage, « Génie des Systèmes de Production », Polytech Clermont-Ferrand a formé près de 6000 ingénieurs depuis sa création.

La politique de partenariats avec des entités nationales et internationales, inscrit l’école dans des projets d’envergure comme plusieurs projets Européens, souvent en lien étroit avec les deux pôles de compétitivité régionaux, « Céréales Vallée » et « Viaméca ».

Plusieurs entreprises ont été créées par de jeunes ingénieurs diplômés ; les 2 000 mois de stages par an en milieu industriel et l’activité contractuelle abondante des laboratoires d’appui témoignent de la vitalité de l’école en termes de relations industrielles et entrepreneuriales dans tous ses domaines de formation.

Un schéma pédagogique directeur original et visionnaire

Ingénieur est à la fois une fonction et un métier. C’est à partir de ce constat simple qu’est apparue très tôt, il y a quarante ans au CUST, la nécessité de former les ingénieurs Polytech dans trois dimensions complémentaires et irréductibles l’une à l’autre : celle des sciences fondamentales, celle des sciences de la technologie, de l’ingénierie et de l’informatique et celle des sciences humaines et sociales.

  • La première consacre l’acquisition des connaissances et de la culture scientifique fondamentale indispensable à un bon ingénieur ; elle dépend peu du domaine de spécialité choisi et la grande force de Polytech Clermont-Ferrand est de donner l’opportunité à de jeunes gens qui visent des diplômes d’ingénieurs différents de poursuivre leurs apprentissages scientifiques en commun. Cette mixité est, aujourd’hui plus que jamais, un gage de réussite dans un mode multipolaire où la complexité provient souvent d’une imbrication très forte entre les disciplines.
  • La deuxième dimension plus technologique vise l’apprentissage des compétences liées aux métiers de l’ingénieur dans la spécialité choisie par l’élève à son entrée dans l’école. C’est ici qu’interviennent abondamment les professionnels qui participent régulièrement aux enseignements de l’école. C’est sur ce versant de la formation également qu’est développée toute la pédagogie par projet qui représente une partie importante de la formation.
  • La troisième concerne la dimension humaine et humaniste de la formation des ingénieurs de Polytech. Bien sûr on y retrouve la formation aux techniques de communication, aux langues, à l’économie, au droit, à la gestion de projets mais aussi la psychosociologie, l’épistémologie…etc. autant de disciplines d’ouverture qui conduisent à mettre en perspective l’art de l’ingénieur dans ses dimensions humaine, sociétale et de management.

Ce schéma, mis en œuvre dès le début de l’aventure du CUST, a été renouvelé et retravaillé plusieurs fois et il conserve toute sa jeunesse et sa pertinence pour former des ingénieurs prêts à plonger dans les défis technologiques des temps modernes.

Une visibilité nationale et internationale en plein essor dans le cadre du Réseau Polytech

L’intégration de l’école dans le Réseau Polytech (14 écoles Polytech et plus de 10 % des ingénieurs formés en France) est l’élément majeur qui structure la vie de l’école. C’est aussi une structuration qui porte un potentiel de progrès et d’épanouissement très fort. C’est enfin l’assurance que l’école demeure pleinement impliquée et actrice dans les évolutions nationales et internationales qui touchent aux formations d’ingénieurs. Son intégration au Réseau Polytech concerne par exemple l’ensemble des procédures de recrutement des élèves, qu’il s’agisse des recrutements nationaux (85 % hors de la Région Auvergne) ou internationaux, de l’organisation pédagogique qui est aujourd’hui régie par un règlement des études commun, des relations internationales, des partenariats avec les grands groupes industriels ou encore de la promotion et de la communication de l’école.